mercredi 22 octobre 2008

Marseillaise à capella: C'est pour bien saisir sa teneur?

L'usage veut lors d'un match de foot de jouer un hymne national en instrumental. C'est ce que nous avons vu et entendu cet été à Pékin au cours des JO. Or, lors du match France-Tunisie nous avons vécu un hymne chanté à capella. Est ce pour bien entendre la teneur de la Marseillaise? l’a-t-on fait exprès? Je crois que si. Pour la simple raison que la FFF savait avant le match qu'il se passera quelque chose d'autant plus qu'on avait hué la Marseillaise auparavant. C'était donc chaud avant le match! Tout le monde savait que ça allait pourrir!
Posez-vous alors cette question: À qui profite cet événement? Aux Tunisiens? Non. A tous les Français? Non plus. A une frange bien spécifique de Français républicains conservateurs? Oui, c'est sur.
Je ne peux aujourd'hui que dénoncer cet événement puisque je suis un Tunisien d'origine Tunisienne installé en Tunisie. De ma place, je ne peux que vous donner mon avis personnel. Le Français est pour moi ma seconde langue et ma fille est sur le point de l'apprendre comme je l'ai fait quand j'avais son âge mais concernant les paroles de la Marseillaise je ne suis pas tenu à savoir pourquoi et comment l'étendard sanglant fut levé et par quel sang impur fut –il souillé... C'est un chant de guerre qui retrace une histoire, sanglante certes, à graver dans les esprits, oui, qui n'a plus sa place aujourd’hui surtout au cours d'un match dit "amical".
Alors, mes amis Français, si vous êtes fier des paroles de la Marseillaise, chantez là entre vous.

De la Tunisie