samedi 23 août 2008

Lutter contre le chômage par la création de nouvelles entreprises. Oui, mais lesquelles ?

Lutter contre le chômage par la création de nouvelles entreprises. Oui, mais lesquelles ?
En Tunisie, les nouveaux investisseurs s’orientent vers les « marchés porteurs », c’est les cafés et les gargotes en ce moment, sans aucune base économique ni étude statistique ou marketing claire…. Les investissements se font en fonction de la réussite du voisin (doing like the Johnson’s), on voit des mêmes genres d’affaires fleurir en un temps record par des opportunistes du gain rapide: C’est la mode des boutiques dans les centres commerciaux dans les années 80, la mode de la création d’hôtels dans les zones touristiques au cours des années 90, la mode actuelle des centres de massage... Et qui dit mode, dit éphémère. C’est donc une économie basée sur le « voisin devenu concurrent », et c’est normal, qu’au bout de quelques années un secteur d’activité soit saturé et qu’il laisse derrière lui son lot de chômeurs et de faillites, pire encore, ces concurrents avant de mourir finissent souvent en se battant à coups de soldes et de vente à perte pour essayer de rétablir leurs chiffres d’affaires… Et la question que l’on devrait se poser aussi souvent que possible : Si toutes les maisons ont des réfrigérateurs alors pourquoi ouvre t-on un une usine de réfrigérateurs ? A qui vont-ils être vendus ? La réponse se trouve dans ces études marketing et du rôle que peut jouer la publicité.
Les sociétés industrielles et agricoles ne peuvent pas être les seules locomotives de l’économie. Mettre un cadre de vie adéquat aux sociétés de service serait nécessaire pour avoir une économie soutenue. Or on peut citer l’exemple suivant : Est-ce que pour chaque marque de biscuits on doit créer une usine à biscuits ? Non. Comment créer, alors, sur un tissu déjà existant, l’envie de consommer des biscuits ? Surtout pas en créant des usines supplémentaires, mais en créant des sociétés de services qui manipulent les outils de fabrication et de distribution. C’est le fabriquant. C’est lui qui étudie le produit son emballage, son opportunité, sa distribution, sa publicité…. Et sa production en sous-traitance chez un industriel qui possède les fours et la main d’œuvre. Cette entreprise, le fabricant, n’est ni une entreprise industrielle ni agricole, elle est simplement responsable de toute la chaine de fabrication et de distribution. A titre d’exemple, nombreuses sont les marques de biscuits en Europe, des centaines, mais essayez de compter le nombre d’ateliers de biscuits, vous verrez, il n’y en a pas autant. Des entreprises fabricantes de biscuits viennent se greffer sur des ateliers, en sous-traitance, pour créer des marques, des produits nouveaux, des promos, des sous produits…. Ce genre d’entreprises, qui n’existe pas encore en Tunisie, peut être listé dans les entreprises industrielles à service. Sa principale devise serait: « Sortez moi un bon produit et laissez l’industriel faire son travail convenablement ». Le fabricant jouerait ainsi un rôle très important dans une économie. Ce sera lui qui ferait fonctionner les industriels, les transporteurs, les agriculteurs, les publicitaires, les médias… Il serait le bureau d’étude de toute la chaine : depuis la création du produit jusqu’à sa vente. Il gérera ses marques d’un bureau comptable et traitera de la même importance le volet technique que le volet commercial de ses produits. Il donnera au rôle des études stratégiques une place très importante puisque c’est d’elle que se développera le besoin et il donnera à la publicité son rôle dans la promotion. Or, en Tunisie, l’espace dédié à la publicité est réduit à quelques journaux et 3 télés… ce qui est bien maigre par rapport au flux d’ingénieurs qui sort chaque année de nos écoles supérieures d’où ce besoin réel de créer de nouveaux espaces médiatiques à caractère commercial. A titre d’exemple, essayez de dénombrer le nombre de chaines TV en Italie, vous verrez, elles sont très nombreuses.
Ces entreprises de service devraient croitre en Tunisie, parce qu’elles seront surement les locomotives de l’économie du pays, et pour ce faire, les banques devraient y penser dès maintenant. Octroyer des crédits à ces sociétés qui gèrent l’immatériel sera certainement très dur pour un banquier d’y penser, mais si l’on y réfléchi bien, ça vaut la peine parce qu’un jour viendra que le matériel ne vaudra pas plus d’argent.
Nedhir AZOUZ

mercredi 20 août 2008

Cherchez l'erreur s'il vous plait


Voici le panneau en question dans un faubourg de Tunis

Voici le panneau corrigé
Une erreur s’est produite dans la réalisation de ces affiches, voici ou elle se trouve.
Tunisie telecom vend ses abonnements en bytes/ sec et non pas en octet comme sur l'affiche du dessus. Les produits proposés au public sont les suivants: 64 Kbit/s ou 128Kbit/s ou 256Kbit/s ou 512Kbit/s ou 1024Kbit/s... ou 2Mbit/sec et non 2Mo comme annoncé sur cette affiche mensongère, soit une erreur qui induit le consommateur à comprendre que la vitesse proposée par Tunisie Telecom est de 16Mbit/sec !!

Décidement chez Tunisie Telecom on dépense sans compter.

vendredi 15 août 2008

Hommage posthume au cinéaste Lyes Zemerli


A Lyes !
« …Ils sont venus, ils sont tous là … », même ceux de France et d’ailleurs, comme pour un ultime tournage, un dernier « Retour du Papillon » .
Ils ne veulent pas croire que le « Papillon » c’est vraiment brûlé les ailes cette fois ci !
Tous ces réalisateurs, techniciens,comédiens,figurants,venus te rendre hommage gardent l’espoir de te voir aujourd’hui à Beni Khiar ,debout au milieu d’eux, les dirigeant par ces gestes harmonieux que tu effectue sur les plateau tel un chef d’orchestre dirigeant l’exécution d’une douce mélodie .
Cette mélodie du cinéma qui accompagne depuis dix sept ans ton travail d’assistant et qui a fait de toi « Le Meilleur », par ton efficacité, ta générosité, ta gentillesse, ton sourire d’enfant,ta spontanéité ,ta sincérité et par ce geste de « colère extrême» ou tu jetais ta casquette par terre en proférant des mots que nul n’a jamais su déchiffrer parce que vite réprimés par toi et souvent suivis par ton magnifique rire , si bon enfant !
Lyes ! nous sommes tous là aujourd’hui et il y a de quoi composer plusieurs équipes, de quoi tourner plusieurs films …Nous sommes tous là pour toi et pour une fois tu ne vas pas répondre à notre appel, pour une fois tu ne vas pas nous prendre par la main et nous dire comment faire .
Tu as été le « meilleur de ce troupeau » et pour la première fois tu ne vas pas le diriger !
Ce repos que tu as si bien mérité à la fin de chaque tournage et qui t’a fait revenir avec encore plus de passion vers le suivant, à l’image de ce papillon dont tu faisais référence dans ton film et de sa passion toujours renouvelé pour le cinéma, Ce repos va être éternel !
Et c’est trop tôt Lyes !
Tu avais tant à donner encore !.....
Tu fus mon stagiaire, mon assistant, mon enfant, je t’ai vu faire tes premiers pas et plus tard tu as su guider les miens.
Une dernière fois je veux te dire comme à la fin de chaque tournage : Merci Lyes !
Merci d’avoir existé dans mon cœur et dans ma vie professionnelle, même si ce fut si court !
Selma Baccar
ZRELLI ELYES
3/12/1966 - 10 Aout 2008
MARIE deux enfants


1- BACCALAUREAT : Juin 1987
2- Maîtrise En Gestion - Juin 1993

en cours de préparation: LM de Raja LAMARI 2007 - 2008
1 er Assistant réalisateur "LE BOIS" Court ^métrage de Mounir M'SALLEM
1 er assistant Réalisateur sur un film français-irakien de Abbes Fadhel tourné en Egypte Fin 2007
"Un si beau voyage" LM de Khaled GHORBAL
"Cinecitta" LM de Brahim ELTAYEF
"Le Sacre de l'Homme" Docu fiction de Jacques MALATERRE
Banned from the bible docu-fiction Geoffry Madeja USA
Digging the truth Anna Kikwood USA ANNEE 2006
co1er Assistant sur une série TV Anglaise « The Roman Mysteries » réalisée par PAUL MARCUS et produit par Suitable viewing Ltd rt Carthago films
1er assistant réalisateur sur un long métrage de fiction marocain
« les Anges de Satan » de Ahmed Boulane produit par BOB PRODUCTIONS cinedina, 2M, et Rives productions
co1er assistant réalisateur sur « NERO » Film réalisé par NICK MURPHY
co 1er assistant réalisateur sur « THE FALL OF ROME » ARIF NOUR MOHAMED BBC
1er assistant réalisateur sur « L’AUTRE MOITIE » par Kalthoum BORNAZ
1er assistant réalisateur sur « SPARTACUS » un documentaire de fiction Discovery channel.
1er assistant réalisateur sur une série TV « Chaaben fi Romdhan » de Selma Baccar
1ER assistant réalisateur et coordinateur de production sur 2 courts metrage de fiction et un documentaire tournés en Jordanie respectivement realsé par Timon Koulmasis, Ula Tabari et Nassim Amaouch produit par NADA PUBLICITE (France) financés par la fondation EVENS
1er assistant réalisateur sur un long métrage Tunisien « Le mariage du loup » realisé par Jilani Saadi et produit par J.S Productions
Ecriture et Réalisation d’un court métrage de fiction « Coming Soon »
1er Assistant réalisateur sur un long métrage de fiction « Par delà les rivières » de Khaled W.Barsaoui produit par West side Movies
1er Assistant réalisateur sur un long métrage de fiction « Fleur d’oubli » de Selma Baccar produit par la C.T.V services Ciné télé Films et le C.C.Marocain
1er assistant réalisateur sur un long métrage de fiction « PAROLES D’HOMMES » de MOEZ KAMMOUN production Touza films
1er Assistant réalisateur sur un moyen métrage documentaire- fiction
anglais « The real gladiator » produit par la DISCOVERY CHANNEL
1er assistant. réalisateur sur une Série de spot publicitaires
co-1er assistant. réalisateur sur un long métrage docu- fiction Anglais « COLOSSEUM » de TILMAN REMEE produit par LA BBC
co-1er assistant. réalisateur sur un long métrage documentaire-fiction Anglais
« POMPEII THE LAST DAY » de PETER NICKOLSON produit par la BBC
co-1er assistant. réalisateur sur un long métrage de fiction « Le soleil assassiné » de Abdelkerim Bahloul produit par MACT PRODUCTION
1er assistant. réalisateur sur un long métrage de fiction « LA VILLA » de Mohamed Dammak produit par C. T. V
1er assistant. réalisateur sur un long métrage de fiction « Le côté obscur de l’amour » de NAOUFEL SAHEB ETTAABAA
1er assistant. réalisateur sur un long métrage de fiction « LA DANSE DU VENT » de TAIEB LOUHICHI produit par TANIT productions
1er assistant. réalisateur sur un long métrage de fiction « KHORMA » de JILANI SAADI
1er assistant. réalisateur sur une série télé « DHAFAER » de HABIB MESSELMENI
1er assistant. réalisateur sur « UN SOIR DE JUILLET » un court métrage de Raja LAAMARI
1er assistant. réalisateur sur « L’ECRIVAIN PUBLIC » un court métrage de Moez KAMMOUN
co-1er assistant. réalisateur sur « MURDER IN MESOPOTAMIA » réalisé par Tom GREGG et produit par CARNIVAL FILMS (UK)
co-1er assistant .réalisateur sur « IN DESERT AND WILDERNESS » un long métrage de Gavin HOOD produit par DZIKI FILMS (Pologne )
1er assistant réalisateur sur « SOIS MON AMI » un long métrage de fiction de Naceur KTARI
2éme assistant réalisateur sur « PEUT ETRE » de Cedrick CLAPICH produit par VERTIGO
2éme assistant réalisateur sur « THREE KINGS » un long métrage de fiction Anglais de Shoen MOSLEY
2éme assistant réalisateur sur « LA SAISON DES HOMMES » un long métrage de fiction de Moufida TLATLI
1er assistant réalisateur sur « LAS AMIGAS » un long métrage de fiction de Franscesco BETRIU produit par LOLA FILMS (Espagne)
1er Assistant réalisateur sur « VIVRE AU PARADIS » un long métrage de fiction de BOURLEM GUERDJOU produit par 3B PRODUCTIONS ( France)
1er assistant réalisateur sur « GALLO CEDRONE » de Carlo VERDONE ( Italie)
1er assistant réalisateur sur «AID EL KEBIR » un court métrage de KARIN ALBOU produit par Ciné télé FILMS
1er assistant réalisateur sur «EN FACE » un court métrage de MEHDI ATTIA produit par Ciné télé FILMS
Assistant réalisateur sur « LE PLAN ACROBATES » documentaire sur la 2éme guerre mondiale écrit et réalisé par Moez KAMMOUN
Assistant réalisateur sur un spot publicitaire sur « COSTA CROCIERA ».
Assistant réalisateur sur un spot publicitaire « TIME MAGAZINE » réalisé par Mahdî NOROWZIAN produit par JOY FILMS (UK) et avec le professeur Luc MONTAGNIER.
1er assistant réalisateur sur une série télévisée « NOSF OUKIA DHIHK » texte et réalisation Moncef DHOUIB production L’ERTT.
Ecriture et Lecture du commentaire d’un documentaire sur la procession de « sidi bou said » réalisé par Hanane BEN MAHMOUD
1er assistant réalisateur sur « DEMAIN JE BRULE » un long métrage de fiction de Ahmed BEN SMAIL produit par NOMADIS IMAGES
1er assistant réalisateur 2éme équipe sur « STAR WARS » de GEORGE LUCAS
( Roger CHRISTIAN réalisateur 2éme équipe )
2éme assistant réalisateur sur « LE POLICIER DE TANGER » un long métrage de fiction de stephen witeaker produit par LES FILMS DU SABRE (France)
1er assistant réalisateur sur l’émission « H’dith Fi H’dith » de Hannane Ben MAHMOUD produite par CANAL+ HORIZONS.
1er assistant réalisateur sur « REDEYEF 54 » un long métrage de fiction de Ali ABIDI produit par la Société IBN KHALDOUNE .
Assistant réalisateur sur un spot publicitaire « MERCEDES MERCUREY » réalisé par Mahdi NOROWZIAN et produit par JOY FILMS (UK).
2ème assistant réalisateur sur « TGM ou Un Eté A La Goulette » long métrage de fiction de Férid BOUGHEDIR produit par MARSA FILMS (France).
2ème assistant réalisateur sur « Po De Sangui » long métrage de fiction de Flora GOMES de (Burkina FASO).
1er assistant réalisateur d’une série de sketchs télévisées « Photos Minutes »réalisée par Mohamed DAMMAK produit par C.T.V services.
2ème assistant réalisateur sur « le Mouton Noir » un téléfilm de Francis de GUELDZ produit par F.PRODUCTIONS (France).
2ème assistant réalisateur sur « La Danse Du Feu », un long métrage de fiction de Selma BACCAR produit par Phénicia Films.
Assistant réalisateur sur un spot publicitaire « Parfum Nikos » réalisé par Fatima ANDRADE(USA) produit par PATOMAR PICTURES (USA).
2ème assistant réalisateur sur « Héritage », un court métrage de fiction de Najoua TLILI coproduit par I.M.P (Tunisie) & ZANN Production (Canada).
Assistant réalisateur sur plusieurs films de commande pour le compte de La CNRPS, réalisation Hammadi ARAFA, production I.M.P.Salma Baccar
Assistant réalisateur sur plusieurs films de commande pour le compte de la Banque Du Sang, réalisation Slaheddine ESSID et produits par I.M.P. Salma Baccar
2ème assistant réalisateur sur « Tanitez - moi », un court métrage de Nadia El FANI, production Yeux Noires Movies.
Assistant stagiaire à la réalisation sur le Film « Les Zazous De La Vague », un long métrage de fiction de Med Ali El OKBI coproduit par Inter-Média Production & I.M.F.

vendredi 1 août 2008

دور الإشهار في التشغيل

لماذا يفتح صاحب مؤسسة مواطن شغل جديدة إذا لم يرى النمو في رقم معاملاته؟ يجب الإجابة على هذا السؤال قبل أن نعتزم حل قضية تشغيل أصحاب الشهائد العليا. ولعل الإجابة عليه تكمن في طرح فكرة العلاقة بين توفير ما يتطلبه السوق من يد عاملة ونمو الشركات الإقتصادية. أما الإستنتاج الذي يتقدم مبدئيا أمامنا هو أنه لا يمكن لصاحب المؤسسة أن يفتح مواطن شغل جديدة إلا بالوتيرة التي تفرضه له السوق الإقتصادية المحلية و/أو الخارجية حسب القاعدة التالية: "انتعش الإستهلاك زاد الطلب على اليد العاملة" مع العلم أنه لا يمكن لعدد فرص تشغيل أصحاب الشهائد العليا أن تفوق عدد خريجي الجامعات، ولا يمكن أيضا للشركات المنتصبة أن تمتص كل خريجي الجامعات إلا ما فيه كفاية تطلبات الإستهلاك وهو ما يثمن العلاقة المتينة بين الإستهلاك واليد العاملة وهما مرتبطان في توازن يجب إحترامه والإحتفاظ عليه. الاستهلاك هي اذن الركيزة الرئيسية للاستجواب على ملف تشغيل أصحاب الشهائد العليا.
البنى الأساسية للإقتصاد العصري لا تكفي وحدها لإستيعاب الوتيرة المتخرجة من الجامعات ولا بدا أن نتفطن بالدور الذي يلعبه الإشهار في دواليب الإقتصاد. ومقارنة بالبلدان الغربية منذ سنوات أنشأت في معظم أنحاء العالم مساحات خاصة وعمومية متخصصة في الإشهار والبيوعات المختلفة مستعينة بالدور الأساسي التي تلعبه الإذاعات والفضائيات والجرائد في نشر ثقافة الإستهلاك. ونرى في هذه البلدان جرائد ومجلات تخصص جل صفحاتها للمستشهرين تصل حتى الى أن تباع بلا مقابل... واليوم وبعد مضي سنوات على هذه التجربة إعتبر الإشهار عنصرا أساسيا في شرايين الإقتصاد.
لماذا كل هذه الطرقات العريضة للشاحنات ولماذا كل هذه الإجراءات الجديدة لغاية تيسير العمليات المالية والإدارية ولماذا كل هذه الكليات والمدارس العليا... لماذا كل هذه الإنجازات إذا لا تتمكن الشركات من ترويج سلعها أو تشهير بمنتوجاتها أو تجارتها؟ هل يكفي احداث بنية أساسية قوية للتغلب على أزمة التشغيل؟ لا، إنه غير كاف. لإن شوط الإنجازات الكبرى كسبناه ولا أحد يمكن أن يشكك فيه. وعلينا أن نحسب ما سينجر عنه وعن مخلفاته ومخاطره في احتكار سوق الإشهار مثلا. ولا يمكن الحديث عن التشغيل دون التعرض على واقعنا الإقتصادي ، والإشهار يحظى بالدور الأساسي في الدورة الإقتصادية.
والملاحظ يمكنه أن يعدد بسهولة المؤسسات المستشهرة في بلدنا وينحصر عددها في رقم ضئيل. إنها المدعمة الأساسية لوسائل الإعلام الوطنية سيما أنها تقدرعلى دفع معاليم الإشهار في الإبان وبأسعار خيالية. ولقد كانت تنشر الومضات بصفة عشوائية حسبما يراها صاحبها من زاوته متسمكا بإحصائية أفرزتها داخليا العملة أو حسب حساسيات خاصة بسياسة المؤسسة وخاصة دون أن يتعمد على أية دراسة علمية. أما عندما حلت قناة "حنبعل" اكتشف الجميع أن المشاهد التونسي له دوره في الساحة الإشهارية وتأكدت دعمه لهذه الماركات بمجرد استخدام زر التيليكوماند. وما قامت به قناة "حنبعل" في حملتها الشهيرة ضد هؤلاء أصحاب الشركات وبعض وسائل الإعلام إلا لتسليط الأضواء على آلية لم تكن في حسبان المتصرفين في ثروات المستشهرين. وانتصرت إدارة قناة "حنبعل" وتحصلت على برمجة دورية للومضات في شبكتها. لكن من هم مستشهري قناة حنبعل؟ إنهم نفس الذين كانوا يشترون الومضات الإشهارية على القنوات الكلاسيكية. ولم تأت هذه الحملة بالجديد إلا لصاحب القناة وانتعشت من فوائد الحملة ولم نرى منها الجديد والسؤال الذي نطرحه في هذا السياق هو هل دخل ضمن الدائرة الضيقة لرجال الأعمال أصاحب مشاريع بنك التضامن مثلا؟ والجواب لا. هل يمكنهم الدخول في هذا العالم الضيق؟ لا. فأين إذن تستشهر المؤسسات الصغرى؟ وكيف يمكن لصاحب مؤسسة صغيرة أن يعرف بمنتوجه للتونسيين؟ الجواب: لو إنطلق شاب صاحب مشروع في هذه المغامرة لفشل قبل أن يبدأ. ويمكن ذكر أن القليل ممن تارة لبى هذا المفروض سرعان ما اضمحل من الساحة. السبب: ليس في مقدور المقروض تمويل حملة إشهارية لأن البنوك الممولة لا تحسب ولا تؤمن بتاتا بهذه الآلية الإقتصادية: الإشهار، حتى ولو وصلت في ملف دراسة الجدوى... والداء يبدأ من هنا. أما في المقابل فإننا نجد عديد من الامثلة لمستثمرين شبان أفلسوا لا لأن مشاريعهم فاشلة لكن من أجل سوء ترويج المنتوج وعدم تشهير بالماركة وبطبيعة الحال اللجوء إلى المنافسة الغير الشريفة... والأمثلة متعددة.
هذا سبب رئيسي والبحث في شأنه سيعالج السرعة للعجلة الإقتصادية حتى ينتعش إستهلاكنا ويتزايد الطلب على اليد العاملة.
نذير عزوز